Colloque - Journée fonder l'action organisée

20/07/2020

Actualité des "Foundations of Social Theory" de James Coleman pour la compréhension des organisations contemporaines (1990-2020)

 

Ce colloque se déroulera le jeudi 15 octobre 2020 de 8h30 à 18h30 en salle Raymond Aron à l'Université Paris Dauphine - PSL et consistera en une série d’interventions critiques et analytiques relatives aux thèmes abordés par l’un des plus grands sociologues américains du XXe siècle, James Coleman (Chicago University), à la lumière des enjeux organisationnels de notre époque. Il s’agira d’un travail de sciences sociales original, collaboratif et pluridisciplinaire à l’attention des universitaires, mais aussi des professionnels.

Les cinquante ans de Dauphine sont aussi ceux de l’essor des sciences des organisations. C’est à Dauphine qu’elles ont pris place au sein de l’université française.

Constituées dans le milieu du XXe siècle, alors que s’affirme la dominance de grandes organisations de type centralisé et vertical, ces sciences sont aujourd’hui confrontées aux évolutions de leurs objets au sein d’une « nouvelle économie », qui les conduisent à intégrer de manière plus consistante les différentes disciplines les ayant façonnées : économie, psychologie, sciences de gestion, sociologie.

C’est précisément la capacité de mobiliser de manière cohérente,  au long du fil conducteur d’une théorie sociologique, des éléments tirés de la psychologie humaine, un raisonnement micro-économique, et l’analyse des problèmes courants des organisations, qui confère à Foundations of Social Theory (1990), l’œuvre maîtresse du sociologue de Chicago, James Samuel Coleman, sa puissance singulière. La visée de Coleman ne se situe pas seulement dans le « monde de la discipline » ; elle est également dirigée vers le « monde de l’action », auquel appartient le management. 

L’action organisée met en relation des personnes dotées de droits individuels respectifs, dont la mise en œuvre s’effectue au sein de systèmes d’action collective reposant sur l’échange et l’autorité, et supposant  des normes de confiance. J. Coleman donne à cette dernière catégorie une importance sociologique symétrique à celle qu’occupe le Trust dans le common law, auquel il emprunte de nombreux cas.

Sa matrice d’analyse permet d’appréhender les différentes dimensions du phénomène de l’action organisée, tant sous sa forme classique que dans ses manifestations les plus contemporaines, y compris celles qui ont émergé au grand jour après la parution de l’œuvre.

En organisant une journée consacrée à cette œuvre majeure à l’occasion des trente ans de sa parution, mobilisant des économistes, gestionnaires et sociologues, de Dauphine et de la Sorbonne, la Chaire Confiance et Management  manifeste sa vocation de contribuer de manière constructive  à la recherche dans les sciences sociales.
Consultez le site de la Chaire Confiance et Management

Comité d’organisation : Marc Audebert, Fabien BlanchotEric CampoyPierre Maclouf

Téléchargez le document de présentation générale

Inscription