Formation générale

Formations générales - ouvertes à l'ensemble des doctorants de l'ED SDOSE.

Anglais pour la recherche

Inscriptions ouvertes
jusqu'au 30 janvier 2023
En savoir plus

Formation doctorale à l’intégrité Scientifique

Cette formation est assurée par Dominique Damamme, Professeur émérite – référent Intégrité scientifique à l’Université Paris-Dauphine avec la collaboration de Claire Tignolet, Service Appui à la recherche (Service Commun de la Documentation, Université Paris Dauphine)

L’Intégrité Scientifique en recherche vise à faire échec aux manquements à la rigueur et à l’honnêteté dans la pratique scientifique et, par voie de conséquence, à conforter la confiance de l’opinion envers la recherche. Il n’est pas étonnant que la question de la véracité et, plus largement, de l’objectivité des résultats de la recherche scientifique se pose de manière aigue dans un temps de « fake news » et où l’objectivité scientifique, en tant que valeur, est fortement interpellée, aujourd’hui plus qu’hier en raison de la forte diversité culturelle et éthique des sociétés contemporaines. 

La loi de programmation de la recherche dite LPPR (2020) vient de donner une définition légale de l’intégrité scientifique : « Les travaux de recherche, notamment l’ensemble des activités de la recherche publique contribuant à ses objectifs mentionnés à l’article L. 112-1, respectent les exigences de l’intégrité scientifique visant à garantir leur caractère honnête et scientifiquement rigoureux et à consolider le lien de confiance avec la société. » 

  • Contexte réglementaire et institutionnel 

L’arrêté du 25 mai 2016 fixant le cadre national de la formation et les modalités conduisant à la délivrance du diplôme national de doctorat prévoit que les Ecoles doctorales veillent à ce que chaque doctorant reçoive une formation à l'éthique de la recherche et à l'intégrité scientifique. 2

L’université Paris Dauphine a adopté en 2018 la Charte nationale de déontologie des métiers de la recherche. L’université par ailleurs s’est dotée en 2018 d’un Comité d’Ethique de la recherche chargé d’apprécier le caractère éthique d’une recherche, à la demande du chercheur, d’un comité de rédaction ou d’un organisme de recherche et de financement. Enfin, le Conseil scientifique a adopté en février 2019, en conformité avec les recommandations du « guide pour le recueil et le traitement des signalements relatifs à l'intégrité scientifique » élaboré par le réseau national des Référents intégrité scientifique, une délibération fixant la procédure de signalement des manquements à l’intégrité

Présentation de la formation 

L’enjeu de l’Intégrité scientifique peut être appréhendé à partir de cinq grandes rubriques : 

  1. quels sont les enjeux de l’Intégrité et les missions du Référent Intégrité Scientifique
  2. que faut-il entendre par méconduites, manquements, pratiques questionnables ou discutables
  3. les conflits d’intérêts
  4. la régulation des méconduites
  5. Les liens entre Intégrité scientifique et Science ouverte

Modalités de la formation 

Cinq dossiers thématiques (de 3 à 9 pages), consacrés aux enjeux de l’intégrité scientifique, aux formes de manquements, aux conflits d’intérêts, à la régulation des méconduites seront mis à disposition des doctorants sur la plateforme Mycourse. Chaque dossier est complété par des annexes. Il reviendra aux doctorants d’étudier ces dossiers et les annexes. 

Une présentation générale (en distanciel) des contenus et de la méthode retenue aura lieu le 13 décembre 2021 de 14h à 15h. D'autres sessions de discussion seront programmées ultérieurement.