Message du Directeur de l’École doctorale du 12 mai 2020 

12/05/2020

A l’issue de confinement strict qui s’est achevé le 11 mai 2020, un point sur la situation des doctorant.es, présente et à venir, s’impose.  

  1. Soutenances dématérialisées des thèses 

Un certain nombre de soutenances ont été reportées depuis la fermeture des universités le 16 mars ; d’autres doivent être soutenues avant la fermeture estivale de Dauphine. Le Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation a donné la possibilité de procéder à des soutenances dématérialisées des thèses et des HDR (arrêté du 21 avril 2020).  

A cet égard, le Conseil de l’École doctorale a adopté le 11 mai 2020 la motion suivante ; 

« Le conseil de l’École doctorale SDOSE approuve la soutenance dématérialisée des thèses dont l'arrivée en soutenance survient dans le contexte de l'état d'urgence sanitaire et dont le report est de nature à porter préjudice à l’insertion professionnelle des doctorant.es, à leur situation administrative (pour les étudiants étrangers), à leur recrutement comme post-doc, ou pour tout autre motif légitime révélant une situation d'urgence.  

Le Conseil attire l'attention des chefs d'établissement sur la nécessité d'envisager avec ouverture les demandes de soutenance dématérialisée. Les incertitudes sur la situation sanitaire dans les prochains mois sont telles que nous n’avons aucune garantie sur la faisabilité du retour à la normale après l'été 2020.  

Une soutenance dématérialisée ne peut être imposée aux doctorant.es. Elle devra être validée selon les procédures en vigueur pour l’autorisation de la soutenance, c’est-à-dire avec l’avis préalable du (de la) directeur/trice de thèse, du (de la) responsable du programme doctoral et du directeur de l'Ecole doctorale) ». 

  1. Prolongation des thèses et des contrats doctoraux 

Le confinement a eu un impact sur le déroulement de certaines thèses. La possibilité de prolongation des thèses et des contrats doctoraux a été évoquée par la Ministre dans un communiqué de presse du 23 avril 2020. A cette heure, aucun dispositif concret n’a encore été annoncé par le ministère, notamment sur le financement du prolongement, jusqu’à un an, des contrats doctoraux.  

L’École doctorale est consciente de la nécessité de tenir compte de la période exceptionnelle que nous vivons et de prendre en considération, avec attention et bienveillance, les impacts du confinement sur l’avancement des travaux de thèse.  

Le collège doctoral de PSL vient d’être chargé de faire une estimation des besoins de prolongation des contrats doctoraux et sollicite les écoles doctorales pour faire remonter des informations avant la fin mai. Je solliciterai les directeurs/trices de thèse à ce propos. Il est aussi possible aux bénéficiaires de contrats doctoraux souhaitant une prolongation de contrat de se manifester auprès de moi.  

  1. Situations de détresse financière 

Il semblerait que plusieurs doctorant.es soient confrontés à des difficultés financières sérieuses du fait du confinement. L’Université Paris Dauphine-PSL a mis en place un fonds d’aide sociale qui peut être sollicité en envoyant un message à l’adresse : action.socialeping@dauphine.pslpong.eu.  La commission d'aide sociale de l'université se réunit chaque semaine.  

 

Thierry KIRAT
Directeur de l'École doctorale